Poker Tracker et Hold’em Manager fusionnent

Le monde du poker online va être quelque peu secoué, mais dans le bon sens, suite à l’annonce et à l’effectivité de la fusion de Poker Tracker et Hold’em Manager. En dépit de cette révolution qui aura peu d’impact sur les usagers, les logiciels vont continuer à être développés et à être mis à jour. Désormais, il n’y a plus lieu de se demander pour quel logiciel de tracker opter afin de joueur au poker en ligne. Aussi, Poker Tracker et Hold’em Manager ne se départageront plus le marché des outils de poker, vu qu’ils ne seront plus qu’un. D’ailleurs, c’est justement pour mettre le grappin sur la majorité de ce marché hautement concurrentiel que la fusion a été envisagée.

Mais cela ne peut pas être considéré comme le principal motif. En effet, les deux grands trackers du monde du poker souhaitent accompagner de plus près leurs joueurs dans leur jeu, les logiciels de tracker servant notamment à effectuer les meilleures analyses au cours d’une partie sans enfreindre les règles du poker. Grâce à la fusion des deux sociétés en une seule et unique entité, les utilisateurs de Poker Tracker et de Hold’em Manager seront, dès cette année, choyés et orientés par le même service clientèle. Aussi, comme des projets d’un Poker Tracker 5 et d’un Hold’em Manager 3 sont maintenus, les logiciels de trackers ne seront que plus efficaces ensembles.

Le poker en France et l’impôt

Selon le texte en vigueur concernant le règlement fiscal en France, les gains aux jeux de hasard ne sont pas chargés de taxe. Jusqu’à présent, le poker est défini comme un jeu de hasard et normalement, les gains des joueurs ne devront  être soumis à aucune forme de taxation. Quelle aubaine donc pour les gros fortunés de la chance car en plus d’être millionnaire rien qu’en jouant, ils pourront profiter pleinement de leur grand pactole alors qu’aujourd’hui de nombreuses personnes déclarent vivre avec le poker. Alors que dans certains pays européens, les joueurs devront laisser une partie assez conséquente de leur gains au fisc. En tout cas, le texte est clair, les gains aux jeux de hasard ne sont pas imposables sauf en cas de fraude. C’est peut être pour cela que le poker en ligne est devenu un jeu célèbre depuis ces derniers car n’importe qui peut jouer sur internet et décrocher   une grosse fortune.

projet de loi france poker

Pourtant ils seront bel et bien déçu lorsque le projet de loi sur les jeux en ligne en France sera validé et mis en application car il paraît que les législateurs ont décidé de leur faire payer leur part d’impôt. En effet, le nouveau règlement établi dans le texte de cette loi a inscrit un article définissant la forme d’imposition des gains des joueurs aux jeux en ligne. D’ailleurs, la plupart des joueurs ont déjà montré un grand critique à propos des termes de cette nouvelle loi. Mais qu’ils soient d’accord ou non, ils devront faire avec.